Maya Levy et Hrachya Avanesyan


  • Date : 17/03/2024 17:00
  • Emplacement Glabais, Genappe, Belgium (Carte)
  • Plus d'Informations: Eglise Saint Pierre

Description

La rencontre entre deux artistes d’un tel talent apparait comme une évidence.

On ne présente plus Maya au public de Glabais, puisqu’elle nous a fait l’honneur de jouer plusieurs fois dans son village. Certains fidèles de Musique à Glabais se souviendront de la première apparition de Maya, adolescente de 14 ans, lors d’un récital de demi-finalistes du Concours Reine Elisabeth. Sa maman avait eu le cran, et la bonne idée, de la pousser à montrer sa grande maîtrise du violon malgré son jeune âge. Il faut dire qu’elle a alors déjà 10 années de pratique. Tout le monde fut séduit, les musiciens comme le public. Ils ne se trompaient pas, le CV de notre artiste locale en est la meilleure preuve.

Maya Levy a très vite remporté de nombreux et prestigieux prix, en Belgique et à l’étranger et on peut imaginer que ce n’est pas fini. Tout en poursuivant sa formation avec l’éminent pédagogue russe Boris Kuschnir, à Vienne, avec Hrachya Avanesyan, et lors de master class prodiguées par les meilleurs violonistes, elle court de festivals en concerts, comme soliste avec orchestre, ou en formation de chambre. On se souvient avec émotion de ses passages à Glabais en duo avec Matthieu Idmtal, avec le Trio Carlo Van Neste ou avec l’Orchestre de la Fondation Grumiaux.

Hrachya Avanesyan s’est aussi déjà produit à Genappe en compagnie de Maya, lors d’un petit festival itinérant en été 2020. Né en Arménie en 1986, Hrachya Avanesyan a déménagé en Belgique avec sa famille à l’âge de 16 ans ; il y est maintenant bien établi. De 2003 à 2008, il a étudié au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe d’Igor Oistrakh, le fils et l’élève du légendaire David Oistrakh. Il se perfectionne ensuite à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth avec Augustin Dumay.

Il est membre du Trio Avanesyan, fondé en 2010, qui réunit les frères Hrachya et Sevak Avanesyan, et Julien Libeer, trois musiciens dont les parcours individuels les ont déjà mené à des salles réputées telles que la Wigmore Hall de Londres ou la Casa da Musica à Lisbonne, en passant par le Théâtre de la Ville de Paris. Ancré aussi bien dans la tradition russe que dans la culture occidentale, le trio Avanesyan s’engage non seulement à faire redécouvrir les grandes oeuvres du répertoire, mais aussi à quitter les sentiers battus et de faire découvrir des chefs d’œuvre moins connus du grand public, avec une affinité particulière pour la musique de chambre arménienne.

Le Covid a bousculé la vie et les projets des deux violonistes. Privé de concert, confiné, mais loin de se laisser abattre, le duo a transformé son appartement en studio pour y enregistrer The Lockdown (« Le Confinement »), où Piazzolla côtoie abondamment Prokofiev. A écouter absolument !

Hrachya, outre son grand talent de violoniste, sait transposer les œuvres du répertoire pour les adapter au duo de violons. C’est ce que nous allons découvrir lors du prochain concert à Glabais où ils nous proposent un copieux florilège de pièces connues, écrites pour autres instruments ou pour orchestre, mais transcrites pour 2 violons par Hrachya.

Copieux ? Excusez du peu : des pièces de Vivaldi, Paganini, Dvorak, Bach/Marcello, Chopin, Sibelius, Rachmaninov, Medtner , Tchaikovsky, Liszt, Bregovic, Khachaturian, Saint-Saëns...

Venez savourer ce plateau de friandises.

CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT